Sondage
Vaccin contre la grippe:trouveriez- vous normal que les biologistes puissent le faire?
 Oui, je trouve normal que les biologistes puissent le faire
 Non, je ne trouve pas normal que les biologistes puissent le faire
 Sans opinion

  Results, Résultats

  • Votes : 141
  • Commentaire(s) : 2
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Sondage

Le COFRAC et l’accréditation ,sont-ils
 Une bonne chose pour la biologie ?
 Une mauvaise chose pour la biologie?
 Ni l'un ni l'autre
 Sans opinion

  Results, Résultats


  • Votes : 710
  • Commentaire(s) : 49
Le COFRAC et l’accréditation ,sont-ils

Une bonne chose pour la biologie ?
13%
(98)
Une mauvaise chose pour la biologie?
77%
(553)
Ni l'un ni l'autre
6%
(49)
Sans opinion
1%
(10)

Nombre total de votes: 710


user
134     

  Posté : 01-06-2013 21:41

Vous pouvez commenter ce sondage que vous soyez ou non inscrit à notre syndicat.

  Profil
labmchanut
5  

  Posté : 01-06-2013 23:15

L'accréditation Cofrac sera la fin de la biologie de proximité . Tous les laboratoires qui se sont regroupés en conviennent: ils sont rentrés dans l'industrialisation de notre métier avec tous les inconvénients qui en découlent : les patients deviennent des clients, toute la partie analytique échappe aux biologistes.
L'accréditation devient nécessaire dans ces usines, elle est complètement inutile et contreproductive dans les vrais laboratoires de proximité .


  Profil
labobailly
1  

  Posté : 02-06-2013 11:51

Il est quand même incroyable que l'ensemble d'une profession de santé soit à la merci des décisions arbitaires de technocrates influencés par des lobbys financiers ; à quoi donc sert nos chères études et notre expérience du terrain ?
Vous avez dit constitutionnel ?
Entre les gaspillages vaccinaux de Mme Bachelot et les grands principes de Mme Touraine, n'y a t'il pas un juste milieu ?
un biologiste privé depuis 1986 qui ne paye pas encore l'impôt sur la fortune.

  Profil
Anonyme
677  

  Posté : 02-06-2013 19:15

L'accréditation COFRAC sera en effet la fin de la Biologie de proximité, la fin de la profession de Biologiste aussi........
La biologie va perdre en efficacité et en compétence,
et après la disparition des laboratoires de proximité, ce sont les groupements de laboratoires privés qui vont disparaître
à l'aide la baisse du B et de l'accréditation..remplacés par des financiers...

RENAISSANCE
3  

  Posté : 02-06-2013 19:35

La mise en place de l'accréditation est une catastrophe pour les Biologistes. Si nous étions moins divisés peut-être aurions pu mieux nous défendre . Les groupements, qui n'assurent plus leur service de proximité, se croient à l'abri et attendent de croquer ceux qui ne peuvent y accéder , mais leur tour viendra aussi ,s'en rendent-ils compte ??

  Profil
Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 07:51

Pourquoi les "décideurs" n'ont-ils pas pris la sage décision, de différencier, comme l'ont fait d'autres pays , petites et grosses structures? Car toutes ces procédures obsessionnelles sont chronophages et prennent la place de la biologie, sans parler de son coût exhorbitant, nous ne mangeons pas encore les réactifs..
qui doivent être conservés entre 2 et 8°C, tous les thermomètres ne sont pas faux..on perd son temps, et c'est épuisant.L'accréditation pour les plateaux techniques , oui, pour les laboratoires de proximité , non,et cela va encore faire disparaître des fournisseurs que nous n'aurons plus besoin d'évaluer..nous n'aurons plus le choix!

Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 08:00

hier les cliniques ,aujourdh'hui les labos demain les pharmacies..
après demain? tout le système de santé est entrain d'exploser au profit de la paupérisation des citoyens et de l'enrichissement des multinationales et des fonds de pension...l'accréditation n'apportera que bonne conscience aux politiques...

LaboMESSEZ
1  

  Posté : 03-06-2013 08:46

Une démarche qualité est une bonne chose pour la biologie mais l'exigence et se servir que du cofrac est une véritable honte et un vrai racket pour notre profession .Les tarifs sont exorbitants et non controlés, il nous poussent à éliminer des pans entiers de nos laboratoires ce qui est ANTI-QUALITE contrairement à ce que ces messieurs du COFRAC pensent!

  Profil
Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 08:58

Et pourtant le film Brazil nous avait prévenu...
L'accréditation est une perte de temps incommensurable, une débauche bureaucratique. Et même si l'on doit considérer que le regroupement des laboratoires (imposé financièrement) justifie le développement du système qualité, ce n'est certainement pas sous cette forme qu'il aurait dû être pensé. Une adaptation du GBEA fut alors fort judicieuse.
Malheureusement, je pense qu'aucun décideur, à commencer par le législateur, n'a une idée précise de ce que l'on nous impose.
Le système est si lourd que lorsqu'on a pris une mauvaise orientation pour un problème précis, il est bien plus tentant d'y apporter des modifications de type usine à gaz que de repartir de zéro.
De la bêtise à l'état pur !

Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 09:39

Quand on fait une réforme il faut d'abord DEFINIR ce qu'est un laboratoire et ce qu'est la qualité.
Un laboratoire est un endroit où on réalise des analyses, pas un lieu vide.
la qualité, c'est la présence humaine de proximité tout autant que la qualité technique.
Cette réforme a été rédigée en secret par une bande de notables pour vendre une profession à leur caste en ignorant cet aspect de la définition, car c'est l'élément le plus coûteux et le moins rentable.
L'accréditation et l'orientation industrielle de la profession constituaient l'outil pour y arriver tout en faisant croire vu de l’extérieur que c'était bien, alors qu'en réalité, c'est la cata humaine et sociale .

desbouvry
1  

  Posté : 03-06-2013 10:11

ces grosses strucutres n'empêchent pas les erreurs et en plus elles sont encore plus graves.les potassium sont catastrophiques et les urgences forcément moins vite traitées....

  Profil
Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 10:40

Bonjour,
j'estime pour ma part que l'accréditation n'est ni plus ni moins que le contrôle (par les pairs exerçants) de la mise en place et du respect du GBEA (donc des bonnes pratiques professionnelles).
Notre profession devait faire ça depuis déjà 20 ans (assurer la qualité de ses pratiques), et malheureusement de trop nombreux labos ont pris l'argent public sans faire en retours le travail qu'ils étaient sensés faire. N'oublions pas que notre profession est protégée par le monopôle du diplôme et le payeur "unique et peu regardant" qu'est la sécurité soiale, en échange de quoi nous avons une mission de service public à assurer dans le respect des bonnes pratiques. En résumé, nous sommes "assimilés fonctionnaires".
Cette réforme à été rendue obligatoire par l'inconséquence de trop nombreux confrères qui n'ont pas investi dans les bonnes pratiques justement (tout en optimisant leur rémunération et la "prédation inique" sur la sécu)=> c'est la profession elle même qui s'est enfermée dans ce cadre.
Ceux qui tue notre profession sont essentiellement les biologistes, notamment l'initiateur de ce site qui par ses excès de language, ses argumentaires foireux, et son incapacité manifeste à se mettre enfin aux bonnes ratiques, montre bien que son objectif n'est pas le patient comme il le dit, mais son propre revenu.
Désolé cher (très cher??) confrère, mais si en 20 an vous n'avez jamais réussi à mettre en oeuvre le GBEA (qui ne demande quasiment rien de plus que la norme 15189) c'est en réalité que vous n'avez jamais exercé votre métier correctement. Je comprends votre acharnement à vouloir désinformer et détruire cette réforme qui de fait montrera que notre population a tout intéret à se passer de mauvais professionnels (peu honnètes intellectuellement de surcroit).
Un confrère excédé par votre discour affligeant.

Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 10:51

A l'attention du confrère précédent,qui n'a cessé de tendre la perche aux autorités de tutelle par son discours dénigrant habituel vis à vis de ces propres confrères, je m'étonne qu'il ne s'insurge pas que des médecins n'arrivent pas à écrire des ordonnances lisibles...

Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 11:48

Ceux qui défendent l’accréditation ont toujours le même type d’argument: on est pas d'accord avec eux donc on est des nuls, des biologistes obscurantistes, alors que les autres détiennent la vérité et transmettent la lumière.
Hélas, c'est que ces confrères dans les commissions n'hésitent pas UN SEUL INSTANT faire passer cette image avec les conséquences que l'on connait.
Autre argument, véritable must, répété en boucle,c'est que nous ne sommes mêmes pas dignes de l'argent de la Sécurité Sociale, pour eux on est pas loin du détournement de fonds publics!
D'abord on peut répondre que les autorités de tutelles ne donnent pratiquement rien à chaque biologiste pour l'aider,au contraire il n'y a que des baisses tarifaires en récompense.
Ensuite que l'on peut faire de la qualité de façon confraternelle comme le font TOUTES les professions de santé sans que ce soit sous forme d’accréditation.
Enfin rappelons que la mise en place de la réforme entraîne une baisse de la qualité de service des laboratoires prouvée par les articles de presse, des licenciements et un fort taux de mécontentement des patients.
et puis tiens, parlons qualité: des ordonnances illisibles tous les jours à déchiffrer, ça c'est de la vraie qualité!!!...pourtant ce serait facile d'imposer aux prescripteurs des normes de rédaction des ordonnances??et pourtant.....




Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 12:27

rendre le GBEA opposable etait largement suffisant
accreditation obligatoire 100% est inappropriée a notre profession
muriel Berthier

Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 | 4 ]
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.1545 seconde(s)