Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 25
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Communiqué de presse biologistes en colère
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

Mort subite des laboratoires de proximité
Les biologistes « indignés » au Ministère

Jeudi 10 novembre 2011 à 11h30
Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé : 14 avenue Duquesne 75350 PARIS

Jeudi 10 novembre à 11h30 la coordination Biologiste en colère remettra au Ministère de la Santé à Paris, les quelques 380 000 signatures, regroupant patients et biologistes, contre l’ordonnance parue le 13 janvier 2010 qui réforme complètement  l’activité des laboratoires d’analyses  médicales et l’ouvre aux financiers.

La coordination Biologiste en colère s’insurge également contre deux récentes mesures qui programment  encore plus vite  la mort des laboratoires :

La première, consiste en une baisse de 110 millions d’euros dans le budget de la Sécurité Sociale pour la biologie. C’est une sixième baisse consécutive : «une  solution facile, le gouvernement préfère trouver des économies sur le travail plutôt que de s'attaquer avec la même force à la fraude sociale ou aux niches fiscales. » commente Patrick LEPREUX, président de Biologistes en colère.

La seconde est un décret publié par Xavier BERTRAND,  Ministre du travail, de l’emploi et de la santé applicable au 1er Janvier 2012 qui limite les analyses transmises entre laboratoires à 15%. « Les laboratoires avaient commencé à se  regrouper pour effectuer les analyses les moins fréquentes ou nécessitant plus de technologies pour lutter contre les premières directives restrictives. »

Alors pourquoi ces démarches ? Selon Patrick  LEPREUX «  le gouvernement veut détruire encore plus vite  les laboratoires qui travaillent confraternellement entre eux. Il met tout en œuvre pour  faciliter l’implantation des structures financières  en formes d'étoile avec un gros laboratoire-usine  au centre et des laboratoires « satellites » reliés par livreurs, ne proposant que la prise de sang et se coupant de la relation avec le patient. Le but  étant  d’obliger les laboratoires à se soumettre à la réforme avant les élections, pour rendre plus difficile sa remise en question. »

 

Ainsi la coordination des Biologistes en colère demande au gouvernement solennellement de revenir sur la réforme et ces récentes mesures  comme il a su revenir sur d'autres. Cette demande sera appuyée  par le dépôt de la pétition le jeudi 10 Novembre 2011 au Ministère de la Santé.


Biologiste en colère crée en Février 2010 au lendemain de l’annonce de la réforme se bat depuis pour le retrait de ces mesures qui signent l’arrêt de mort des laboratoires de biologie de proximité.

La coordination vise à rendre facultative l’accréditation, autoriser les laboratoires à collaborer et faire que l’amélioration de la qualité passe par les facultés de médecine et de pharmacie  et soit gratuite.

                   biologistesencolere@gmail.com

 

 



Posté le:Jeudi 20 octobre 2011 @ 20:45:57       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.4059 seconde(s)