Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 25
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Réforme des labos au Canada: quand ce n'est pas bon,on la modifie (suite)
 |  Auteur: admin
Rechercher dans 

Le CISSS accueille favorablement la réforme prochaine d’Optilab

Publié aujourd'hui à 1 h 40

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a annoncé le 10 avril dernier qu'il allait revoir le modèle Optilab. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le dossier Optilab a rebondi à la séance du conseil d'administration du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, qui s'est tenue mercredi après-midi à Lac-au-Saumon.

La présidente directrice générale du CISSS, Isabelle Malo a qualifié la décision de Québec de réduire la centralisation des analyses de laboratoire de bonne nouvelle.

Elle explique qu’il y aura moins de transferts d’analyses et plus d’activités à l’échelle locale. Le taux d’analyse transféré sera de 15 % à 20 %, plutôt que les 40 % à 45 % originairement prévu.

alo, directrice générale du CISSS Bas-Saint-Laurent Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Mme Malo précise toutefois que des changements seront quand même mis en place au cours des quatre à cinq prochaines années.

Le message qu’a envoyé Mme McCann est clair à l’effet qu’on va de l’avant, mais qu’on s’ajuste, qu’on module et qu’on aura une version un peu moins lourde d’Optilab.

 Isabelle Malo, directrice générale du CISSS.

À lire aussi : 



Posté le:Jeudi 25 avril 2019 @ 09:14:50       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.5156 seconde(s)