Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 25
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Levothyrox : Merck de nouveau condamné à fournir l'ancienne formule ( Dauphiné libéré)
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

 

cliquez ici 

Levothyrox : Merck de nouveau condamné à fournir l'ancienne formule

Photo d'illustration Julio Pelaez

  • Partager cette info
  • La cour d'appel de Toulouse a confirmé la décision du tribunal de grande instance, obligeant Merck à fournir l'ancienne version du Levothyrox à une vingtaine de patients qui s'étaient plaints des effets secondaires de la nouvelle formule.
 

Victoire pour les patients. Ce jeudi, la cour d'appel de Toulouse a de nouveau condamné le laboratoire pharmaceutique allemand Merck, qui produit le Levothyrox, à fournir l'ancienne formule de ce médicament contre la thyroïde à 25 patients de Haute-Garonne qui s'étaient plaints des effets secondaires de la nouvelle version, rapporte La Dépêche.

Cette obligation s'accompagne d'une astreinte de 10 000 euros par jour si Merck ne fournit pas l'ancienne formule.

"Cette décision va bien embêter Merck, parce qu'ils ont décidé de ne plus fabriquer l'ancienne formule. Ils vont donc devoir trouver une solution, parce que dès aujourd'hui, si un de mes clients va en pharmacie et qu'il n'y trouve pas de Levothyrox, le laboratoire a 48 heures pour lui en fournir, sinon il s'expose à 10 000 € d'astreinte par jour de retard et par patient", a commenté Me Jacques Lévy, l'avocat des plaignants.

Déjà condamné en novembre 2017

La cour d'appel confirme donc la décision prise en novembre 2017 par le tribunal de grande instance de Toulouse, dont Merck avait fait appel.

Le 14 novembre, le juge des référés de Toulouse avait condamné le laboratoire à fournir "par le biais des circuits de distribution et de commercialisation, sans délai" le produit ancienne formule aujourd’hui dénommé Euthyrox aux 25 patients de la Haute-Garonne qui avaient adressé une requête devant cette juridiction.

Merck a annoncé dans un communiqué sa décision de se pourvoir en cassation.

Me Jacques Lévy a également l'intention de déposer une nouvelle assignation en justice, visant à ce que les patients victimes d'effets secondaires avec la nouvelle formule du Levothyrox obtiennent une indemnisation.



Posté le:Vendredi 08 juin 2018 @ 10:39:17       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.1767 seconde(s)