Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 25
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

La France est le pays européen le plus touché par le suicide (RFI)
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales
content_image

La France est le pays européen le plus touché par le suicide

Les hommes représentent 75% de suicidés en France.

Selon une étude IFOP, commandée par la fondation Jean Jaurès, un groupe de réflexion proche du gouvernement, il apparaît que la France est le pays d'Europe où il y a le plus grand nombre de suicides. Loin devant l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. Chaque année, entre 10 000 et 15 000 personnes se donnent la mort en France. Un drame de santé publique, notamment dans l'entreprise.

La vague de suicides au technocentre Renault, ou chez Orange en 2007 et 2009, a fait éclater au grand jour un mal-être que l'on pensait réservé à ces deux seules entreprises. En réalité, selon une étude IFOP, 40% des actifs avouent connaître stress majeur, épuisement au travail, et les idées noires qui vont avec.

« La France connaît une intensification du travail avec un transfert du travail de la sphère professionnelle à la sphère privée, explique Jean-Claude Delgenes, qui dirige Technologia, un cabinet d'études spécialiste de la qualité de vie au travail. Il y a aussi une influence énorme de la précarité avec un taux de chômage qui impacte les actifs. Ces derniers intègrent une précarité virtuelle et ont donc peur du déclassement. Ils s’investissent alors énormément dans le travail. Et lorsque vous êtes en épuisement professionnel, vous pouvez commettre un passage à l’acte. »

En matière de précarité, de conditions de travail difficiles, de chômage de masse, la France ne fait pourtant pas exception. En Italie et en Espagne, un quart des actifs sont au chômage, mais le tissu social, lui, est tout autre.

« L’Italie et l’Espagne ont une structuration familiale, une structuration religieuse… des facteurs qui sont pondérants, qui sont des amortisseurs de crise suicidaire, affirme Jean-Claude Delgenes. Notre pays est caractérisé par le fait que les mécanismes de prévention ne se substituent pas à ces amortisseurs naturels qu’est, par exemple, la famille. »

La prévention du suicide ne doit pas être seulement médicale. La société tout entière doit se sentir concernée.


Auteur: RFI - RFI

 
   
 


Posté le:Mardi 13 septembre 2016 @ 11:29:17       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.4019 seconde(s)