Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 25
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Réforme de la biologie et reunion au ministère : la preuve par les coiffeurs
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

 

 

Plus besoin de diplome pour ouvrir un salon de coiffure !

Cet exemple résume la philosophie du gouvernement insufflée par E MACRON.

Plus besoin d'être biologiste pour posseder un laboratoire !

Voila l'explication de l'esprit des réunions du ministère de la santé:  un biologiste est  réduit à celui qui valide, toute   ce qui  appartenait à son domaine de compétences lui est retiré ( proprieté, gestion de l'entreprise).

Une personne non-biologiste peut posseder un laboratoire, et l'accréditation est le moyen utilisé pour réduire  les attributions du  biologiste au  strict minimum.

Les bonnes affaires pourront continuer...

 

EXPERT ZONE » LE GOUVERNEMENT VEUT SUPPRIMER L'OBTENTION OBLIGATOIRE DU BP POUR OUVRIR UN SALON !

Le gouvernement veut supprimer l'obtention obligatoire du BP pour ouvrir un salon !

Publié le 04/09/2015 par Thibaut Le Pellec
Une nouvelle qui est tombée ce matin, et qui va faire grincer des dents une fois de plus les coiffeurs... En effet, le ministre de l'Économie Emmanuel Macron souhaite aller plus loin dans ses réformes de libéralisation du marché. Il s'est exprimé ce matin au micro d'Europe 1, et a indiqué travailler sur un 2e projet de loi Macron allant encore plus loin dans l'ouverture des marchés. Et le ministre a pris pour exemple le monde de la coiffure... 

"Aujourd'hui pour ouvrir un salon, il faut que le patron ou au moins un de ses salariés aient un diplôme précis. Demain, cette obligation pourrait disparaître, avec l’espoir que cela incite de nouveaux acteurs à tenter l’aventure et donc à créer de l’emploi." a déclaré le ministre, quitte à s'attirer les foudres des acteurs de la profession... Vous l'aurez bien compris, Emmanuel macron est favorable à la suppression de l'obtention obligatoire du Brevet professionnel pour exercer en tant que coiffeur. 
Une nouvelle qui risque bien d'affaiblir davantage le secteur, qui est au bord de l'implosion. En effet, la coiffure connaît une crise sans précédent dans son histoire, accentuée par l'avènement du DIY et la concurrence déloyale de coiffeurs sous le statut d'autoentrepreneur, ou ne disposant pas des diplômes nécessaires pour effectuer leur métier. 

Si la dérégulation des marchés est en soi une bonne chose, il ne faut pas oublier que les coiffeurs manient des produits dangereux, et qu'une dérégulation complète du métier pourrait apporter son lot de catastrophes. Si le projet n'en est pour le moment qu'au statut d'embryon, une chose est sûre, le gouvernement va s'engager dans un bras de fer sans précédent vis-à-vis de la profession. Affaire à suivre !


Posté le:Mardi 10 novembre 2015 @ 12:15:56       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.1216 seconde(s)