Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 15
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Monsieur le Député JARDE violemment attaqué par d'autres députés
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

Monsieur le député Olivier JARDE (député de la Somme, Nouveau Centre) nous soutient : il est un des responsables de l’annulation de l’ordonnance.

Pour quelles raisons a-t-il fait cela ?

Il faut savoir qu’en fait, à l’assemblée, cette ordonnance est passée complètement inaperçue, car si  son dépôt de ratification a bien été  effectué dans les délais légaux le 7 avril 2010, lui assurant ainsi sa validité, il n’y a pas eu ensuite le moindre débat, comme cela est l’usage. Cette absence a empêché que les députés ne réalisent toute la dangerosité de cette reforme, ce  qui aurait pu constituer un frein à sa mise en place .

Au fil des mois, ce député a pris conscience, avec d’autres, des graves conséquences de cette ordonnance  (infirmières, disparition des structures de proximité, contraintes délirantes, ouverture éhontée à la finance).

Il a pu observer, sur le terrain, tous ces effets négatifs, comme en  témoignent les doléances des patients, et dont la presse s’est faite l’écho à plusieurs reprises.

Et il a obtenu avec d’autres, l’annulation de l’ordonnance, après une autre tentative infructueuse fin 2010.

Depuis, et dans la perspective du vote par le sénat, ce dernier est très violemment  pris à parti par certains de ses collègues de la majorité, favorables aux lobbys financiers, qui lui demandent  le retour rapide de l’ordonnance pour favoriser leurs  affaires : l’un d’entre eux, représentant des intérêts des gros laboratoires, lui aurait affirmé, parait-il : « avec cette annulation, tu m’as fait perdre 140 000 euro ».

Voilà comment certains s’occupent des problèmes de santé publique… Pour ceux qui, naïfs, croyaient encore aux fondements en termes de qualité et de sauvegarde de la profession, je pense que là, ils vont enfin ouvrir les yeux sur la réalité exclusivement mercantile de l’ordonnance avec le sacrifice des structures de proximité. Réalité indiscutable  dont nous   pouvons  constater  l’avancement sur le terrain.

Olivier JARDE est aussi  violemment attaqué par certains syndicats de biologistes, d’autres syndicats  préférant le contrer par un lobbying intense auprès des sénateurs.

De plus, toujours dans l’optique du vote du sénat, il est constamment sollicité par les avocats de fonds de pensions lui demandant le rétablissement de  l’ordonnance afin de  continuer leur commerce lié aux rachats de laboratoires.

Ce député nous a autorisé à diffuser ces informations dont il nous a confié les courriels originaux, et qui prouvent combien il faut se défendre face à ce  lobbying plus que limite, prêt à tout pour   conclure au plus vite  l’OPA   sur la biologie.

Ecrivez par courrier aux sénateurs de votre région,   pour leurs demander, comme les députés l’ont proposé, la validation de l’annulation de la réforme de la biologie et sa récriture dans des conditions plus saines. Voici leur adresse :SENAT, 26 Rue de VAUGIRARD 75291 PARIS CEDEX 06.

N'oubliez pas que le débat devrait avoir lieu, normalement, entre le 5 et le 8 avril.

Sur le site www.biologistesencolere.com, au niveau de  la page d'accueil,  vous trouverez une lettre téléchargeable au  format Word, initialement prévue pour le Ministre de la santé mais dont vous pouvez vous inspirer.
N'hésitez pas à relayer l'action portée par ce message à tous vos confrères qui veulent défendre d'autres valeurs que celles que le pouvoir financier veut nous imposer par tous les moyens.



Posté le:Vendredi 25 mars 2011 @ 12:56:25       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.2717 seconde(s)