Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 26
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Pressions du COFRAC et ARS: deux biologistes menacent de se suicider
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

 

La réforme de la biologie médicale brandie au nom de l’amélioration de la qualité des soins, provoque  strictement le contraire sur le terrain.

 

                                               Les mesures qu’elle impose dissimulent   un formatage marchand  et une expropriation forcée  au profit des  groupes financiers très influents tant  au ministère du Budget et de Monsieur MACRON qui a travaillé pour eux, qu' au ministère de la Santé.

                                                                La fille de jérome CAHUZAC tarvaille au ministèrede la Santé et s'occupe des laboratoires d'analyses médicales, et son mari travaille pour LABCO  qui rachète les laboratoires grace à cette réforme.

                                                 Mais c'est un pur hasard.

                                               Face à ces  inquiétudes légitimes la ministre de la Santé   répond de façon hautaine en vantant  la modernité d’une réforme éthique, pendant qu’au même moment les financiers vident les laboratoires rachetés de tous leurs moyens, trompant les patients et les mettant  en danger.

 

Les pressions du COFRAC et des ARS qui agissent ensembles, sont maximales en ce moment sur la biologie médicale : il faut obliger les labos à vendre, vendre, vendre vite.

Ce qui explique  un déferlement  d'injonctions sous forme de mails harcelants, rappelant les obligations légales et dates butoirs arbitrairement rapprochées ,avec menaces de fermeture administrative.

Il faut pousser à bout et décourager pour expulser au plus vite.

Est-ce ministère du Budget qui fait pression sur celui de la Santé pour imposer le prétexte légal et  mettre en place définitivement la dérégulation libérale tant souhaitée par E MACRON ?

On voudrait le faire qu'on ne s'y prendrait pas autrement...

 

Deux biologistes menacent de se suicider devant ce déferlement d'obligations intenables, sans compter les burn-out,et biologistes sous antidépresseurs et anxiolytiques.

 

Dans une grande ville, une biologiste est morte d'un AVC.

 

 



Posté le:Mercredi 11 février 2015 @ 20:25:07       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant
Anonyme
726  

  Posté : 11-02-2015 20:45

C'est monstrueux

Anonyme
726  

  Posté : 11-02-2015 21:01

Pour de l'argent et racheter les labos, ils sont prêts à tout.

Anonyme
726  

  Posté : 12-02-2015 14:10

Ce sont des assassins de vie,cyniques et froids.
Assassins d'espoir,d'années d'études pour se battre et s'en sortir,pour le simple droit d'exercer un métier.

Ce sont des monstres.

Anonyme
726  

  Posté : 13-02-2015 10:55

ce sont des informations qu'on a peine à croire, tellement elles sont synonymes de régime autoritaire, d'un autre temps....

mon "petit" labo fait moins de 100 dossiers/jour et la date de fin avril représente pour moi une véritable chute dans un goufre sans fond !

qu'en sera-t-il de ces petits labo hospitaliers ?

la Direction fait son possible, mais sommes tous dans l'effroi d'une restructuration..

la date de fin avril peut-elle etre reportée à 2016 ou plus tard ?

wait and see....

user
134     

  Posté : 13-02-2015 11:49

A l'attention de la personne qui a envoyé le message précédent.

MOBILISEZ VOUS ET ALERTEZ CONTRE LE MEURTRE PROFESSIONNEL représenté par la loi que la biologie médicale.

COFRAC ET ARS jouent sur du velours en expliquant qu'ils ne sont que de "simples exécutants" et "qu'ils n'y sont pour rien", sauf qu'on leur a donné un pouvoir de tuer qu'ils distillent avec cynisme:" on vous tue, excusez nous mais c'est la loi"!
Ne râlez pas dans votre coin alertez médias,votre député, votre sénateur, comment voulez vous qu'on écoute une profession ou un syndicat si tout le monde se tait?
sbioprat@gmail.com
Contactez-vous et écrivez à votre député et sénateur

  Profil
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 ]
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.4853 seconde(s)