Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 15
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Pressions des ARS et du COFRAC
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

 

L’ARS et le COFRAC veulent obliger les laboratoires  à  déposer leurs dossiers au 30/04/2015 afin de passer en force  face à l’opposition à cette réforme.

Pourtant cette date n'est  écrite nulle part.                                                        

Cela  a entraîné un vent de panique chez les biologistes, ce qui est le but recherché, pour accélérer  la mise en vente.

Pendant ce temps là des non-biologistes rachètent en toute légalité et sans contraintes les laboratoires. 

Nous alertons médias et politiques devant cette situation et nous vous invitons à écrire à votre député et sénateur pour dénoncer ces pressions à visée marchande.

N’hésitez-pas à nous faire part, même anonymement sans être inscrit à notre syndicat des pressions que vous subissez en  commentant ce message ou en vous  cliquant sur "pressions du COFRAC" 

 



Posté le:Dimanche 09 novembre 2014 @ 22:10:59       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant
Anonyme
721  

  Posté : 10-11-2014 07:27

Tiens, c'est exactement ce que je me suis dit quand je suis allé à la réunion de BIOQUALITE où visiblement ambiance était "c'est plié", "ne croyez pas que vous allez pouvoir vous en sortir comme ça parceque la loi parle de 2016"...
Fallait voir leur plaisir non feint quand ils nous annonçaient fièrement que les décrets étaient signés et que ça allait sortir...
j'avais l'impression que pour eux c'est comme si ils d'entendaient le bruit du tiroir caisse...
Ce qui m'a frappé c'était la passivité, surtout quand je voyais juste avant sur i télé comment les avocats se défendaient devant les mesures MACRON.
Je me disais "mais pourquoi nous font ils une telle pression puisque officiellement rien n'est sorti, pourquoi n'essaient ils pas de faire tirer les dates parce que nous on en peut plus tellement on est angoissés et à découvert à la banque?
J'avais vraiment la sensation en les écoutant que tous cherchaient à gagner du fric sur notre dos soit en nous rachetant ou soit en nous terrorisant comme là sur les dates butoirs et autres documents à fournir.
Ce qui me déçoit aussi ce sont les jeunes, pourquoi devant cette situation ne ruent-ils pas dans les brancards alors qu'on fout en l'air leur avenir?

Anonyme
721  

  Posté : 10-11-2014 08:38

C'est peut-être l'argument "qualité" auxquel les jeunes ont cru au départ, ils devaient penser que c'était vraiment pour améliorer la qualité, alors que c'était des normes idiotes à appliquer et des documents à rédiger qui diminuaient la qualité.
Ce qui est dommage, c'est que j'ai vu autour de nous tous les laboratoires vendre en raison de difficultés financières et de l'irritation que provoquait chez eux la norme EN ISO...alors question labos indépendants dans le département..c'est très mince, rien à voir avec les avocats..cette réforme nous à- déjà-
ruiné, alors écrire aux députés..etc, encore..notre littérature
doit aller au panier!!Les avocats sont loin du découvert bancaire!

Anonyme
721  

  Posté : 10-11-2014 10:21

Tout à été fait pour nous faire vendre (accréditation aux tarifs exorbitants et baisse continue de la nomenclature): nous allons donc vendre. Mais nous préférons encore vendre aux financiers plutôt qu'aux "biologistes" des réseaux locaux car ceux-ci ont la même mentalité mercantile: ils se sont bien gavés en rachetant ou en associant leurs confrères (petit messages aux associés: à combien vendrez-vous vos parts à vos chers associés quand vous partirez à la retraite? 100%, 80 %, moins...relisez bien votre "pacte d'associé").
Pourquoi croyez-vous les biologistes des "réseaux indépendants" ont manifesté lors de la dernière "grève"? Uniquement parce-que les financiers allaient leur bouffer la plus grande part du gâteau et non pour défendre la profession. D'ailleurs maintenant que la proposition de libéraliser le secteur est repoussée (elle reviendra), on ne les entend plus.
Les biologistes de ces groupements indépendants n'ont que le mot "défense de la profession" ou "qualité" à la bouche. En réalité il n'y a que le pognon qui les intéresse. Au moins avec les financiers, le deal est clair.
Alors comme ils paient mieux, autant leur vendre à eux.
Je pense que mes chers confrères "biologistes" comprendront ces arguments...On ne parle à ce niveau que d'argent. Ils sont devenus experts dans ce domaine.
Alors nous allons vendre aux financiers, sans états d'âme, et même avec la satisfaction de jouer un bon tour aux tartufes hypocrites des syndicats!

Anonyme
721  

  Posté : 10-11-2014 10:23

Tout à été fait pour nous faire vendre (accréditation aux tarifs exorbitants et baisse continue de la nomenclature): nous allons donc vendre. Mais nous préférons encore vendre aux financiers plutôt qu'aux "biologistes" des réseaux locaux car ceux-ci ont la même mentalité mercantile: ils se sont bien gavés en rachetant ou en associant leurs confrères (petit messages aux associés: à combien vendrez-vous vos parts à vos chers associés quand vous partirez à la retraite? 100%, 80 %, moins...relisez bien votre "pacte d'associé").
Pourquoi croyez-vous les biologistes des "réseaux indépendants" ont manifesté lors de la dernière "grève"? Uniquement parce-que les financiers allaient leur bouffer la plus grande part du gâteau et non pour défendre la profession. D'ailleurs maintenant que la proposition de libéraliser le secteur est repoussée (elle reviendra), on ne les entend plus.
Les biologistes de ces groupements indépendants n'ont que le mot "défense de la profession" ou "qualité" à la bouche. En réalité il n'y a que le pognon qui les intéresse. Au moins avec les financiers, le deal est clair.
Alors comme ils paient mieux, autant leur vendre à eux.
Je pense que mes chers confrères "biologistes" comprendront ces arguments...On ne parle à ce niveau que d'argent. Ils sont devenus experts dans ce domaine.
Alors nous allons vendre aux financiers, sans états d'âme, et même avec la satisfaction de jouer un bon tour aux tartufes hypocrites des syndicats!

Anonyme
721  

  Posté : 10-11-2014 12:03

Je suis 100% d'accord, et je vais agir de même.Je pense néanmoins,
qu'ils vont avoir quelques difficultés pour vendre leurs parts et ..assez vite!

Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 ]
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.21 seconde(s)