Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 15
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Mesures sur les labos: pourquoi Monsieur MACRON a raison
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

Pourquoi Monsieur MACRON a raison

 

 

La réforme  de la biologie offre deux arguments de taille aux thèses du ministre concernant les mesures touchant la biologie dans le cas de la remise en question des  professions réglementées afin de pouvoir redonner du pouvoir d’achat .

 

 Le premier, c’est la dégradation officielle du statut du biologiste passant  de celui de  «directeur de laboratoire »  à celui de « biologistes responsable ». De plus, sa fonction est complètement déshumanisée, découpée en une suite de  taches industrielles dont certaines  peuvent être sous-traitées par des non-biologistes (qualiticiens, DRH, commerciaux, par exemple)

 La seconde, c’est que cette réforme aboutit souvent à la mise en place de laboratoires vides,  avec un biologiste intermittent  rendant au patient des résultats venus d’ usines à analyses.

 Ils proposent  d’imprimer soi-même  ses résultats, système pratique certes, mais qui rend la fonction,  déjà rétrécie,   du biologiste, encore moins visible…

 Cette situation pourtant très  dangereuse pour le patient, ne choque quasiment personne, aucun enseignant ni responsable syndical, et pire, certains biologistes  vantent ce système au nom des 35 heures ou de la qualité de vie…

Quand Monsieur MACRON  voit  des labos vides et des BAC +2 effectuant le travail du  biologiste,  pour lui à la recherche d'économies, il devient   inutile  de  maintenir et rémunérer des BAC +10.

Si on se place dans la logique du  ministre, il devient tout à fait évident qu'on peut faire des économies en  légalisant  des laboratoires sans biologistes, d’autant plus qu 'il constate  que c’est   ce qui se fait sur le terrain.

Si quelq'un regarde sous l'angle de Monsieur MACRON, il pourra dire que Monsieur MACRON a raison...

 Les syndicats qui aujourd’hui lèvent les bras au ciel devant  ces propositions,  sont les mêmes  qui depuis 4 ans imposent  une réforme qui est le faire-valoir des   thèses du ministre.

 Et au fond, ces syndicats sont-ils vraiment aussi loin de lui qu’ils le prétendent ?

 Plus on mettra en place la réforme, ses labos vides et ses usines à analyses, plus on justifiera la dégradation du statut du biologiste, plus on apportera de l'eau au moulin de Monsieur MACRON et plus grandes seront les chances que ses mesures deviennent réalité.

La réforme de la biologie  constitue un  appel d'air pour les mesures MACRON.

 Depuis 4 ans, notre syndicat ne cesse de prédire ce qui arrive et défend le statut du biologiste qui prend en charge un  laboratoire  de A à Z et qui…connaît ses patients.

 C’est une tâche ardue, qui demande des efforts pouvant  rebuter ceux qui ne rêvent que  de cocooning, mais qui constitue la meilleure contradiction  aux thèses mercantiles de  Monsieur MACRON et le meilleur justificatif de notre rémunération et de son maintien...

 C’est d’ailleurs cet argument qui est utilisé par les autres professions réglementées pour défendre leur statut, quand elles  invoquent la quantité et la qualité de travail abattu par des professionnels qui ont le courage de s’installer plutôt que de rester bureaucrates, et sont finalement générateurs  d’économies et de sécurité pour la collectivité…

 

www.bioprat.com



Posté le:Samedi 25 octobre 2014 @ 10:12:20       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant
Anonyme
721  

  Posté : 25-10-2014 10:59

Juste et bien vu

Anonyme
721  

  Posté : 31-10-2014 15:47

Citation : Anonyme 

Juste et bien vu 

Anonyme
721  

  Posté : 28-11-2014 16:52

Juste et bien vu
Cela va entrainer la victoire des financiers..

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.2247 seconde(s)