Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 15
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Ce que prévoit le projet ( le quotidien)
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

 

 

Professions réglementées : ce que prévoit le projet de loi pour les officines, biologistes et ophtalmologistes 

 10/09/2014
  Imprimer  Envoyer par email
 
téléchargez la totalité du  projet en cliquant  ici
 

Le projet de loi « croissance et pouvoir d’achat », relatif à la réforme des professions réglementées, a été dévoilé aujourd’hui sur le site des Echos. Le texte, qui n’est qu’une ébauche susceptible de modifications, écorne notamment le monopole officinal, ouvre le capital des SEL (sociétés d’exercice libéral), et modifie les conditions de prescription de l’optique.

Les pharmacies d’officine dans le collimateur

Le projet de loi prévoit la fin du monopole officinal de délivrance pour les médicaments à prescription facultative, mais aussi pour un certain nombre de produits comme les antiseptiques, les lecteurs de glycémie ou les produits de sevrage tabagique.

Le capital des SEL, qui devait jusqu’à présent être détenu à au moins 75 % par l’officinal, serait ouvert à d’autres professions à concurrence de 50 %. Un pharmacien pourrait détenir autant de SEL qu’il le souhaite, et non trois seulement comme aujourd’hui. Enfin, le texte prévoit l’assouplissement des conditions de regroupement des pharmacies« pour augmenter les gains de productivité ».

Biologie médicale : ouverture du capital

Le projet prévoit d’élargir l’ouverture du capital des laboratoires de biologie médicale à des investisseurs privés, et de supprimer les obstacles à l’ouverture d’un site, à l’extension géographique des activités d’un laboratoire, et à la concentration financière.

Optique : ouverture de la prescription aux optométristes

Le texte propose de confier certains actes, telle la prescription de lunettes correctrices ou de lentilles de contact à des opticiens lunetiers spécialement formés à la réalisation de ces actes. « Une telle profession existe déjà, précise le projet, il s’agit des optométristes qui sont formés sur deux ans ».

 



Posté le:Jeudi 11 septembre 2014 @ 00:49:47       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant
chauvel
15   

  Posté : 11-09-2014 09:11

C'est clair, ils sont devenus complètement fous.
Les lobbys ont bien agi et tiennent les décideurs dans leur main.
Si on laisse faire cela, c'est la fin de la biologie....et des biologistes, nous deviendrons des purs commerçants.
Il ne faut pas laisser passer cela.
Unissons nos forces!!

  Profil
Anonyme
721  

  Posté : 13-09-2014 17:08

As-tu besoin de fonds ?

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.1433 seconde(s)