Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 26
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Article de Jérome MARTY (UFML) suite aux attaques sur les professions réglementées
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

Professions réglementées , le gouvernement rend les professions libérales responsables de la baisse du pouvoir d'achat des Français :
Face à ce constat dogmatique, une dé-réglementation est imposée avec diminution autoritaire de tarifs de prestations de certains, autorisation d'entrée d'investisseurs (fonds de pension ou organismes complémentaires ) au capital de structures ( ex pharmacies) etc ...

Dans le même temps, des procédures de certifications coûteuses et déstabilisantes économiquement sont imposées aux laboratoires, (demain à d'autres) comme aux établissements de soin, ce qui oblige les petites structures à se regrouper et à faire appel à ces mêmes financiers (boucle bouclée).

Toujours au même moment l'INVS envoie aux médecins généralistes une plaquette en papier glacée pour apprendre à reconnaître un patient en difficulté économique, le tout sous le merveilleux motif de la lutte contre "les inégalités sociales en santé" . Question: qui est responsable de la persistance endémique et du développement des inégalités sociales en santé, si ce n'est les politiques en responsabilité? Cette action réfléchie rentre dans le cadre de ce qu'il faut considérer comme du "blanchiment de responsabilité"! Les professionnels de santé deviennent responsables d'une partie de la gestion des patients en difficultés sociales et, le politique pourra demain, à loisir, les désigner comme responsables de la persistance de ces inégalités !
Le gouvernement rejoue ainsi, à la note près, la partition des déserts médicaux, avec désignation des médecins comme responsables de leurs extensions, pour masquer leur origine véritable: l'échec de la politique sociale et économique d'un gouvernement avec son lot de "desaménagement" du territoire !

Les professionnels du soin assistent, médusés, depuis quelques jours à une accélération des attaques à leur encontre. Attaques dont l'importance et la gravité n'ont pas de comparaison dans toute l'histoire de la 5 e république.

Tout ce passe comme si, face à un état de déliquescence politique il n'y avait plus de pilote dans l'avion, et que les orientations politiques soient décidées en fonction du plan de carrière politique de celui ou celle qui les porte !

Le Tiers Payant Généralisé Globalisé, imposé par Mme Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales et de la santé, participe du même constat:
L'immense majorité des experts du système sanitaire, (plus de 85 % des praticiens libéraux) y sont opposés.

Si Aucune justification économique ne peu raisonnablement étayer la nécessité de cette réforme, au sein d'un pays au système de soin socialisé, de nombreuses justifications politiques l'expliquent, dont : * L'assujettissement des professionnels au financeur permettra l'encadrement de la dépense, du fait de la définition du panier de soin, des pratiques et des prescriptions par ce même financeur désormais organisateur du soin.
* Les réseaux de soin fermés pourront se mettre en place (demande récurrente de la mutualité Française ou d'instituts de prévoyance) avec remboursement différencié, définition de soin low cost et apparition de sur-complémentaire, dans le cadre d'un désengagement de la sécurité sociale bénéfique sur le plan de la dette publique et des critères de Maastricht !

C'est donc l'existence même du modèle libéral qui est jeu! Un modèle basé sur l'indépendance entreprenariale, la liberté de pratique dans le cadre de la déontologie et dans le respect des dernières données acquises de la science, et la responsabilité individuelle.

Face à une volonté affirmée d'imposer un modèle sanitaire contraint et dangereux pour les patients, nous devons nous unir!

Les Pharmacies sont attaquées : Nous sommes tous des Pharmaciens!
Les Biologistes sont attaqués : Nous sommes tous des biologistes!
Les Dentistes sont attaqués : Nous sommes tous des dentistes !
Les Médecins libéraux sont attaqués : Nous sommes tous médecins libéraux!
Les Etablissements de soins sont menacés : Nous sommes tous des professionnels du secteur hospitalier!

La résistance et le combat ne pourra être qu'unitaire, et l'action dure, difficile, longue, et sans concession!

Ne les laissons pas détruire le système de soin Français par l'idéologie, le dogmatisme, l'égo et le carriérisme politique!

Profession réglementés , le gouvernement rend les professions libérales responsables de la baisse du pouvoir d'achat des Français :
Face à ce constat dogmatique, une dé-réglementation est imposée avec   diminution autoritaire de tarifs de prestations de certains,  autorisation d'entrée d'investisseurs (fonds de pension ou organismes complémentaires )  au capital de structures ( ex pharmacies) etc ...

Dans le même temps, des procédures de certifications coûteuses et déstabilisantes économiquement sont imposées aux laboratoires, (demain à d'autres) comme aux établissements de soin, ce qui oblige les petites structures à se regrouper et à faire appel à ces mêmes financiers (boucle bouclée).
 
Toujours au même moment l'INVS envoie aux médecins généralistes une plaquette en papier glacée pour apprendre à reconnaître un patient en difficulté économique, le tout sous le merveilleux motif de la lutte contre


Posté le:Lundi 04 août 2014 @ 23:12:58       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant
Anonyme
726  

  Posté : 06-08-2014 10:46

Ca va chier ! la rentrée sera chaude ++++
Dissolution?....C'est bien parti pour tous les clignotants sont au rouge, le pays s'enlise la bourse plonge la France s'appauvrie
Bref on est au fond du trou asphyxié par les charges et les impots.
Quand on pense de les français rêvent d'exil en Belgique ou au Canada des pays que l'on ignorait royalement il y a quelques années cela laisse rêveur belle revanche pour les belges en tout cas qui se marrent eux qui sont sans gouvernement sont mieux que nous cela laisse perplexe sur la capacité de nos dirigeants à gérer l'état.
Quand aux privilèges on va peut être commencer par nos chers élus cumulards qui vivent et servent sur la bête avec nos impots pendant toute leur carrière.
Le plus triste dans tout cela c'est le sondage qui donne un parti extrémiste et fasciste favori au premier tour
pauvre France

Anonyme
726  

  Posté : 07-08-2014 21:46

Ils sont tous corrompus et auront bientot ce qu'ils méritent

Anonyme
726  

  Posté : 18-08-2014 11:20

Il faut espérer.Quand on voit de petites pharmacies déposer le bilan, ou des biologistes obligés de vendre pour l'éviter , certaines professions médicales sont véritablement maltraitées.Pas de possibilité de dépassement d'honoraires non plus..

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.1567 seconde(s)