Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 15
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

La revanche du rameur
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

 

 

Réaliser  une analyse , ce n'est pas fabriquer un boulon et faire comme si n'est que pure folie 

Comment l'excès de  normes peut détruire un individu, ce qui correpond tout à fait aux retours de confrères qui se trouvent dans des états de souffrances épouvantables.

 



Posté le:Vendredi 01 août 2014 @ 06:48:48       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant
Anonyme
721  

  Posté : 04-08-2014 23:33

Technicien dans un grand laboratoire en restructuration, cela me rassure de trouver un écho à des réflexions quotidiennes sur mon organisation du travail, qui en effet implique de tricher avec les normes et à mettre en place un décors le jour des auditions du COFRAC. Ceci dit je me suis toujours demander pourquoi le COFRAC ne posait jamais les questions dérangeantes ou ne voyait jamais les tricheries et autres aberrations (tubes congelés qui reste à +4°C durant des heures, des étiquettes patients inversées, des contrôles de plaques modifiés, des bugs d'automates, des formations de CDD à CDD vites faîtes....) peut être parce que cela aurait trop de conséquences de retirer l'accréditation à un grand laboratoire USINE? en fait eux aussi font partit du grand theatre et il ne faudrait pas scier les grosses branches sur lesquelles ils vivent!!! Un bon parasite ne tue pas son hôte.

Anonyme
721  

  Posté : 04-08-2014 23:35

Citation : Anonyme 

Technicien dans un grand laboratoire en restructuration, cela me rassure de trouver un écho à des réflexions quotidiennes sur mon organisation du travail, qui en effet implique de tricher avec les normes et à mettre en place un décors le jour des auditions du COFRAC. Ceci dit je me suis toujours demandé pourquoi le COFRAC ne posait jamais les questions dérangeantes ou ne voyait jamais les tricheries et autres aberrations (tubes congelés qui reste à +4°C durant des heures, des étiquettes patients inversées, des contrôles de plaques modifiés, des bugs d'automates, des formations de CDD à CDD vites faîtes....) peut être parce que cela aurait trop de conséquences de retirer l'accréditation à un grand laboratoire USINE? en fait eux aussi font partit du grand theatre et il ne faudrait pas scier les grosses branches sur lesquelles ils vivent!!! Un bon parasite ne tue pas son hôte.  

Anonyme
721  

  Posté : 21-08-2014 12:09

! Ce ne fût pas notre cas! un biologiste sénior en formation cherchait partout ce qu'il pouvait bien trouver, stressant et génant tout le personnel..mais bon, nous ne sommes encore qu'un laboratoire uni-site à l'echelle humaine....bref : une horreur!
On se demande, avec un peu de recul, comment des gouvernants ont pû rédiger une telle loi qui dégrade autant la qualité, la proximité, la fiabilité, la rapidité..les conditions de travail..

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.6423 seconde(s)