Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 15
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Ce que nous demandons en urgence
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

 

Face à la catastrophe produite par la réforme nous nous adressons à la ministre en urgence et lui demandons:

 

 

    • d'abord que le délai du 31 octobre soit repoussé à une date ultérieure compte tenu de l'impossibilité de nombreux biologistes d'être prêts face au coût intenable tant professionnellement que financièrement.
    • Un moratoire sur la réforme de la biologie devant  la dégradation engendrée sur le terrain  (emploi et mission auprès du  patient) et la détresse psychologique des biologistes.

                 - la mise en place d'une alternative  à l'accréditation, gérée par la profession dont l'empreinte soit  compatible avec  les  moyens des biologistes tant en disponibilité de temps que financière.

                 - la possibilité de maintenir des contrats de collaboration pour permettre à de laboratoires conformes à la définition    sanitaire de réaliser les analyses sur place, et de se regrouper pour des analyses nécessitant plus de moyens.

 

 

 Ce que nous demandons n'a rien d'extraordinaire, ni de passéiste, de corporatiste, nous  voulons simplement qu'un laboratoire soit CONFORME  à sa définition sanitaire à savoir un lieu où sont réalisées de analyses, et non aux intérêts des groupes financiers qui le détournent pour en faire   l'unique   objet de rentabilité.

Nous voulons que des biologistes puissent continuer à TRAVAILLER plutôt que de vendre leur laboratoire, et que les emplois soient préservés alors que près de 2000 ont déjà disparu à cause de cette raison, et non pour la moindre  diminution  d'activité.

Ce n'est pas la première fois que le gouvernement reviendrait sur une réforme comme il l'a fait pour la loi rehaussant les immeubles ensuite abrogée, ou la taxe de séjour annulée.



Posté le:Samedi 26 juillet 2014 @ 09:50:46       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant
Anonyme
721  

  Posté : 27-07-2014 05:28

Ce que vous demandez n'a rien d'extraordinaire.En revanche, le "calendrier" que nous devons respecter est lui, extraordinaire,
or , en l'absence de réforme rapide, nous serons, ainsi que de nombreux biologistes obligés de vendre, et je crains que cela n'intéresse guère nos dirigeants, ni les confrères qui exploitent des usines, ni ceux qui attendent la retraite dans des sites..

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.1079 seconde(s)