Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 26
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Autre témoignage alarmant sur le comportement du COFRAC
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

 

 

Ce témoignage prouve le terrorisme qui anime les auditeurs du COFRAC et qui rendra notre exercice professionnel encore plus épouvantable et notre profession irrespirable pour les jeunes qui ne voudrons plus s'engager dans  une telle folie avec en prime des baisses tarifaires en guise  de remerciement....

 
Et que sous-entend ce confrère en concluant de façon sombre et funèbre  "plus pour longtemps",?
 
Très alarmant.

 

"L'existence d'une loi inventée par des humains ne veut pas dire qu'elle est juste, et comme partout, il y a plusieurs façons d'appliquer les lois.

Nous avons bénéficié d'un auditeur COFRAC qui cherchait les erreurs possibles avec un grand zèle, c'était stressant et épuisant et nous avons réussi en téléphonant ,et par courriel, en obtenant des "preuves" à faire supprimer des écarts, ce sont bien les auditeurs qui dictent...les fiches.

Nous ne sommes là que pour subir,recevoir des leçons, et payer!

Plus pour longtemps."



Posté le:Jeudi 17 juillet 2014 @ 17:09:15       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant
Anonyme
722  

  Posté : 18-07-2014 09:37

En effet, je pense ,que bientôt, avec les ventes qui ont lieu en ce moment même, il ne restera que quelques centaines de laboratoires en France.La tenue des JIB à Paris s'annonce difficile, mais quel poids pèseront les quelques centaines de laboratoires français en Europe? Il y a seulement 4 ans nous avions 4000 laboratoires en France!!Un désastre.

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.1659 seconde(s)