Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 26
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Pour les financiers grâce au COFRAC, la qualité, c'est "ce je fais ce que je veux"
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

Le but de l’accréditation c'est de faire disparaître le biologiste et le remplacer par des outils robotisés ou des services informatiques automatisés, car le salaire du biologiste est un poids trop lourd financièrement et plombe la rentabilité de leurs investissements. 
 
La qualité elle aussi a un coût d'où cette nouvelle modification  pour diminuer encore les frais et augmenter la rentabilité.

 

Pourquoi un laboratoire monosite serait-il contrôlé alors que 8 laboratoires sur 10 d'un groupement de laboratoires ne seraient pas contrôlés?

téléchargez le document:cofrac0614.pdf

cofrac0614.jpg

 

 



Posté le:Mercredi 02 juillet 2014 @ 10:01:37       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant
chauvel
15   

  Posté : 02-07-2014 10:15

C'est un pur scandale ; tout est fait pour avantager les multisites, financiers ou non d'ailleurs, et comme çà on accrédite, même si les tubes mettent des heures à arriver sur les plateaux!!
on vit une époque moderne!

  Profil
Anonyme
722  

  Posté : 03-07-2014 15:51

En fait comme ils viennent tous les ans ils finissent par faire le tour de tout le monde assez vite.Multi sites ou pas de toute façon le boulot est le même plus il y a de sites plus c'est complexe d'ou l'intéret de ne pas trop éclater la portée. Si tout cela a un sens les raisons des regroupements ne sont pas que financières.
Faut pas focaliser sur le transport des échantillons quand les tubes restaient dans les pharmacies ou les coffres des infirmières durant des plombes sans aucun contrôle cela ne génait pas grand monde...

Anonyme
722  

  Posté : 03-07-2014 19:49

C'est vrai que les prélèvements perdus dans les mallettes malheureusement ça existera toujours.
Mais quand ABSOLUMENT TOUS LES PRELEVEMENTS d'un laboratoire sont dans des glacières, là c'est autre chose.
C'est beaucoup plus grave,TOUS LES PATIENTS sont touchés, car autrefois au moins une partie des analyses était faite sur place pour les patients qui venaient au labo.

Croyez vous que si 500 tubes de sont restés au chaud pendant des heures on va refaire toutes les analyses des 500 personnes?

Anonyme
722  

  Posté : 04-07-2014 09:14

Ces regroupements ont généré tout de même des nouveautés, avec les sites fermés l'après midi et le samedi, certaines analyses,
donc certains tubes attendent très longtemps, et les urgences vont
bientôt poser de vrais problèmes.En effet, ils finissent pas connaitre tout le monde et en ce moment je vois de très bons véritables laboratoires de proximité qui deviennent des sites pour 2-3 ans, ensuite il restera quelques centaines de laboratoires cela sera plus facile.

KIWI
11   

  Posté : 05-07-2014 07:58

C'est évident, nous perdons en qualité et en rapidité...

  Profil
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.1369 seconde(s)