Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 26
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

L'UMP va-t elle enfin changer ?
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

 

Voila ce que propose l'UMP  en plein scandales financiers et alors que les français attendent plus de moralité politique, donc s'ils reviennent au pouvoir ça sera la même chanson...

"Sur les dépenses de l'UMP et l'affaire Bygmalion comme sur l'amendement à la réforme pénale déposé par l'UMP, qui vise à alléger les peines pour les crimes financiers"

Il faut bien que les affaires continuent...

cliquez ici pour lire l'article du Point.fr en ligne 

 

Sinon, article ci dessous

Bourdin à Jacob : "Est-ce que vous voulez que j'arrête cette interview ?"

Le Point.fr - Publié le 04/06/2014 à 13:09

VIDÉO - Le journaliste n'a guère apprécié que Christian Jacob élude ses questions sur les comptes de l'UMP comme sur la réforme pénale, mercredi matin sur RMC-BFM TV.

Christian Jacob Christian Jacob "incapable" de répondre aux questions de Jean-Jacques Bourdin. © Capture d'écran RMC/BFM TV
 
 
 

Sur les dépenses de l'UMP et l'affaire Bygmalion comme sur l'amendement à la réforme pénale déposé par l'UMP, qui vise à alléger les peines pour les crimes financiers, le président du groupe UMP à l'Assemblée Christian Jacob n'était guère à son aise mercredi face à la pugnacité de Jean-Jacques Bourdin.

Sur Bygmalion, le journaliste égrène les chiffres : en 2007, alors que Jean-François Copé préside le groupe parlementaire, la dotation d'argent public s'élève "à 10 millions d'euros". Jacob esquive : "Je ne l'ai pas en tête." Puis de parler de la situation actuelle : "Aujourd'hui, on a 180 députés, 190 députés. La dotation liée au nombre de parlementaires se monte à 250 000 euros par mois."

"En 2008, poursuit Bourdin, des plaquettes ont été réalisées par Bygmalion pour 320 députés." Jacob acquiesce : "Oui, il y a eu les plaquettes de mi-mandat. Bon, euh, c'était en 2008..." "En 2012, continue Bourdin, Bygmalion touche 700 000 euros du groupe." Jacob a l'air très perplexe : "Écoutez, je n'en sais rien. "Vous présidiez le groupe ?" "Oui, mais, euh... Écoutez, je n'en sais absolument rien, répète Jacob. Je suis incapable de répondre à ce genre de questions..."

Lire aussi notre enquête exclusive : Bygmalion, révélations sur une machine à cash

"Mais je n'en sais absolument rien" (Jacob)

Puis il tente la contre-attaque : "Arrêtez la démagogie et le populisme." Bourdin explose : "Mais quelle démagogie ?" "Vous êtes dans ce registre", assène Jacob. Qui se bat pour répondre maintenant : "Je vais répondre à votre question, ne cesse-t-il de répéter. Bygmalion était un un prestataire comme un autre."

Mais Bourdin ne lâche rien : "En 2012, les dépenses de communication de l'UMP ont été de 33 millions d'euros", s'exclame-t-il. "Mais je n'en sais absolument rien", rétorque une nouvelle fois Christian Jacob. Nous étions prestataires de cette société comme des dizaines de villes en France de droite comme de gauche, comme le ministère de la Jeunesse et des Sports l'était encore il y a quelques semaines. Moi j'ai arrêté il y a quelques mois. Mais bien entendu qu'on a travaillé avec. C'était un prestataire qui en aucun cas n'était blacklisté nulle part."

 

La société Bygmalion, fondée par des proches de Jean-François Copé, a récemment reconnu avoir facturé à l'UMP des dépenses liées à la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 afin de ne pas dépasser le plafond de dépenses autorisé par la loi, des affirmations confirmées par Jérôme Lavrilleux, directeur de cabinet de Jean-François Copé.



Posté le:Jeudi 05 juin 2014 @ 17:02:49       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.1796 seconde(s)