Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 26
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Soutenez Michèle
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

 

 

 


Ce qui arrive à cette biologiste de Nice fermée par les ARS n'est que le prélude de ce qui va arriver demain à tous les biologistes indépendants pour les pousser à vendre 

Ils verront   les  ARS appuyés par le  COFRAC  débarquer dans leur labo   sans crier gare et se comporter comme des cows boys...
Pendant ce temps, les même ARS   fermeront le yeux sur des laboratoires vides sans biologistes,mais appartenant à des multinationales situées aux Iles caïmans...

Soutenez Michèle en  lui envoyant des emails à  michelemiege@hotmail.fr
C'est très important non seulement pour elle mais aussi pour toute la profession.
 
Transférez ce message à vos contacts pour amplifier ce soutien.

 



Posté le:Mercredi 02 avril 2014 @ 19:42:44       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant
Anonyme
726  

  Posté : 03-04-2014 07:16

En effet.
En ce moment a lieu un débat public-privé au sujet de la validation des résultats par un biologiste... En effet , la présence 24 h/24 dans un CH d'un biologiste est impossible...
Les petits et moyens laboratoires privés ont eux aussi l'impossiblité de s'accréditer (chronophage, trop cher..) , payent avec leurs deniers personnels et travaillent parfois 80 heures par semaine. L'accréditation devrait être obligatoire à partir d'un certain nombre de B, sinon certains CH dont la mission est irremplaçable risquent de disparaître..

Anonyme
726  

  Posté : 03-04-2014 12:08

Le but non avoué mais réel est de fermer un grand nombre de petites structures pour pouvoir ensuite baisser la valorisation des actes et faire des économies
Tout le monde avait compris je crois et consensus Gauche Droite UDI
par contre il est ecrit nulle part que le COFRAC à le monopole de la 15189 et il parait qu'il est possible d'avoir recours à des organismes belges et suisses cela mérite d'être vérifié
C'est déja possible avec l'ISO BVQI et AFAQ cohabitent assez bien d'ailleurs
A suivre

Anonyme
726  

  Posté : 03-04-2014 12:08

Le but non avoué mais réel est de fermer un grand nombre de petites structures pour pouvoir ensuite baisser la valorisation des actes et faire des économies
Tout le monde avait compris je crois et consensus Gauche Droite UDI
par contre il est ecrit nulle part que le COFRAC à le monopole de la 15189 et il parait qu'il est possible d'avoir recours à des organismes belges et suisses cela mérite d'être vérifié
C'est déja possible avec l'ISO BVQI et AFAQ cohabitent assez bien d'ailleurs
A suivre

Anonyme
726  

  Posté : 04-04-2014 12:26

Des laboratoires moyens voulaient devenir très gros et sont devenus très très gros..c'était aussi un but...
Maintenant, les économies d'échelle ont des limites, et l'accréditation, trop chère, empêche ces économies, il faudrait en effet une concurrence entre ces organismes..car transport, accréditation, DPC, licenciements, logiciels qualités et formations qualité , tout cet argent dépensé n'aide pas la sécurité sociale..et sur le plan santé, c'est un retour en arrière
délais, déserts médicaux..

Anonyme
726  

  Posté : 07-04-2014 11:47

Le plus simple et le plus juste aurait été de baisser le B et là, oui, la sécurité sociale aurait diminué son déficit(pas de beaucoup, car les laboratoires contrairement à la légende ont peu d'importance dans les dépenses de santé)

Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.163 seconde(s)