Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 26
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Réforme des laboratoires: pressions insupportables du réseau CAHUZAC
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

 

 

 

Parce qu’il faut que la mise en vente des laboratoires aille encore plus vite le COFRAC, imposé par le réseau CAHUZAC, exerce des pressions insupportables  sur la biologie déjà tétanisée par cette situation.

D’abord  cet organisme privé agit sur les biologistes eux-mêmes par des relances insupportables et menaçantes en rappelant les impératifs d’une réforme dont pourtant aucun décret d’application n’est paru,  et en accompagnant ses injonctions de notes d’honoraires d’un cout intenable.

Ensuite en favorisant la promulgation de décrets issus de certains syndicats  qui servent ses intérêts de machine à broyer une profession, et  faciliter sa  mise en vente.

Tout cela bien sûr sans la moindre concertation ni information préalable, conformément au gout du secret qui caractérise cette réforme et le réseau CAHUZAC depuis sa prépartion.

Le syndicat BIOPRAT dénonce une fois de plus une réforme qui n’est qu’une suite de petits arrangements entre amis, et curieusement  en complète contradiction avec les injonctions de modernité et transparence  invoqués par  cette réforme.

Le syndicat BIOPRAT demande à faire partie des syndicats institutionnels afin que les décisions  en préparation soient d’abord présentées et expliquées à une profession qui a droit a l’information  et au débat autour de son futur, surtout quand celui consiste à l’empêcher d’exister par le poids des contraintes insupportables promues par des esprits terroristes.



Posté le:Samedi 15 février 2014 @ 18:01:29       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.2104 seconde(s)