Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 26
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Rejoignez-nous pour faire bouger les choses
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

 

Le lundi 2 décembre à PARIS, lors d’une conférence de presse a été annoncée la création du « collectif de mars » emmené par l’UFML,  à laquelle  nous appartenons.

 

voir document vidéo en cliquant ici

 

 

Ce collectif regroupe la plupart des professionnels de santé désireux de défendre la médecine libérale, plus respectueuse du patient que  le système carcéral que  ce gouvernement tente   d’imposer.

 Face à ce danger,  beaucoup de professionnels  ont  constaté qu’ils n’étaient  plus défendus par leurs pairs, et très spontanément ont alors rejoint  ce collectif.

 Ce dernier prépare une série d’actions en mars 2014, afin d’obtenir  une redéfinition des choix de santé qui ont été pris par ce gouvernement, en écoutant les professionnels  plutôt que les   diktats politico-financiers.

 Compte tenu de la situation, ceci n’a rien d’impossible…

 Cette « union fait la force » constitue une chance, car elle construit une force d’opposition, là où ne se donnait  que le bal des soumis, laissant   libre voie à la  politique destructrice du gouvernement.

 Cette union puissante  va permettre  à tous ceux qui  l’animent  de se faire plus facilement entendre, tant  auprès des médias que des  politiques, et  dans notre cas  de demander  la remise à plat d’une réforme catastrophique.

 Rejoignez-nous dans cette action positive et porteuse d’espoir face à certains syndicats qui ont livré notre profession aux marchands et au COFRAC.

 Ils ont démoli notre  profession, sacrifié impunément l'avenir des jeunes, et cherchent aujourd’hui à retrouver leur crédibilité en jouant les indignés  aux JIB. 

  • S’inscrire   et soutenir notre syndicat, c’est rejeter leur  «  pensée unique » et aussi   leur               « politiquement correct  »  dont ils nous  abreuvés depuis  4 ans, et dont on voit aujourd’hui  les sordides méfaits.
 
  • S’inscrire et soutenir notre syndicat, c’est s’unir  face au « chacun pour soi  » que certains syndicats ont fini par instaurer à force de nous avoir écœurés.
 
  • S’inscrire et soutenir notre syndicat, c’est pouvoir modifier cette réforme  là où certains syndicats  jouent les  courroies de transmission du COFRAC, tout en cherchant au passage les bonnes affaires, pour ne laisser la place à aucun espoir.

 

 

www.bioprat.com

                                                                 www.ufml.fr


Posté le:Mercredi 04 décembre 2013 @ 20:07:16       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.4087 seconde(s)