Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 26
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Un texte honteux que nous allons combattre
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

UN TEXTE HONTEUX  QUE NOUS ALLONS COMBATTRE

 

Pas question de se laisser faire et d’accepter le  texte adopté lundi 25 mars par les députés  qui officialise la mise  en vente pure et simple notre profession.

C’est une spoliation professionnelle orchestrée  par le lobby de  certains syndicats et du COFRAC.

C’est inadmissible.

Nous allons agir  par tous les moyens, et commencer d’abord   par  la commission mixte paritaire en demandant de revenir sur l’accréditation et de maintenir  des contrats de collaboration.

Nous allons profiter du délai (1 à 3 mois) avant la promulgation de la loi afin de mettre en place des recours politiques et actions auprès de l’opinion pour faire pression sur ces derniers.

Nous agirons également sur les décrets d’application, sésames de toute réforme.

Nous vous demandons d’alerter l’opinion publique sur le risque sanitaire induit par cette réforme qui produit   des réseaux de laboratoires vides mettant   gravement en danger la santé du patient par des résultats trop tardifs ou faux,  à cause de la dégradation des prélèvements dans le transport.

Nous allons pouvoir combattre ce texte de plusieurs façons :

  • D’abord parce que nous avons réussi à faire passer dans l’opinion publique le danger qu’il représente et qui  fait pression sur les politiques.
  • Ensuite, par ce que les décideurs  réalisent  enfin que l’  excès de normes s’avère destructeur pour   l’emploi et l’économie, pour   aboutir  en  plus à une baisse de la qualité censée pourtant s’améliorer.
  • Enfin parce que la situation cataclysmique actuelle  va provoquer des bouleversements qui  ne permettront pas d’appliquer cette réforme, et obligatoirement amèneront  à sa remise en question.

Nous vous  demandons de rester zen, de ne pas vous désarmer, de continuer à faire signer la pétition  sur le site www.touchepasamonlabo.com, et à informer  vos patients pour  développer l’impact d’une inquiétude légitime sur cette  réforme.

Continuez également à alerter l’opinion via les réseaux sociaux (facebook/twitter).

Surtout nous vous demandons  de  bien réfléchir aux conséquences d’une adhésion précipitée à ce texte, attendez  de voir, et surtout continuez d’agir avec la même pugnacité que celle des politiques contre notre profession…

Patrick LEPREUX   



Posté le:Mercredi 27 mars 2013 @ 17:02:10       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.1555 seconde(s)