Sondage
Covid :êtes vous d'accord pour vacciner les patients?
 OUI
 NON
 NE SAIT PAS

  Results, Résultats

  • Votes : 20
  • Commentaire(s) : 0
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Comment le COFRAC détruit des entreprises et emplois
 |  Auteur: admin
Rechercher dans News générales

Cette technicienne qui a 20 ans de vie professionnelle, très attachée à son métier et au patient, nous a contactés et nous reproduisons son texte avec son accord.

Elle est dans un état de desespoir profond et nous explique pourquoi.

 

début du texte 

"Je suis technicienne dans un laboratoire de proximité indépendant, qui doit comme tous les autres se soumettre aux mesures d’accréditation du COFRAC.

Au nom de ces mesures, la biologiste de notre laboratoire a vu  les dépenses de fonctionnement  exploser, tout ceci pour avoir le droit d’arborer fièrement le logo « raccordé COFRAC »

Les coûts pour obtenir cette accréditation ont été exorbitants et aujourd’hui nous en tirons un bilan extrêmement négatif. Certes, nous sommes peut être accrédités COFRAC mais nos emplois sont directement menacés car les  frais engagés ont déséquilibré le bilan de notre laboratoire au  point que la seule issue soit sa mise en vente pure et simple, qui aboutira certainement à des licenciements.

Quel organisme peut prétendre vouloir notre bien être quand il menace directement notre profession d’extinction ?

Il est temps que le grand public sache qu’en prétextant vouloir améliorer la qualité dans notre façon de travailler, le COFRAC se livre à un véritable racket légalisé des laboratoires médicaux."

fin du texte

 



Posté le:Vendredi 13 mars 2015 @ 06:23:09       Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant
Anonyme
721  

  Posté : 13-03-2015 15:54

Avec un logo pareil , ils feraient un malheur..quoique le malheur
est deja fait. et avec l'onction du SDB en plus.

Anonyme
721  

  Posté : 13-03-2015 23:23

COFRAC un destructeur qui vous veut du bien voilà logo qu'il faudrait leur proposer

Anonyme
721  

  Posté : 15-03-2015 09:24

Avec moins de 100 dossiers / jour en moyenne, et avec un état des lieux du dossier qui doit être rendu fin avril à 5/20, un qualiticien qui ne peut etre présent au labo que rarement ( 50% maxi), que pensez vous de notre avenir ?

Nous sommes dans une situaton conflictuelle permanente ( collégues, encadrement et même conjoints !), et le coût de notre cholestérol doit être un des plus onéreux de France !...( entre autre!... )

les paris sont ouverts....


Anonyme
721  

  Posté : 15-03-2015 20:49

l'avenir est sombre c'est vrai, mais il faut faire la paix avec le conjoint , car en principe il n'y est pour rien..
bon courage..

Anonyme
721  

  Posté : 16-03-2015 10:29

Reste à vendre!!! au plus offrant..les biologistes voisins nous ont bien longtemps rendu la vie très difficile..Vendez pendant que c'est encore possible!!! Je relisais les réponses de nos politiques à une époque où il y avait plus de lecteurs..la biologie, vraiment ,c'est un sujet qui ne les a jamais passionné!

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.1925 seconde(s)