Sondage
Vaccin contre la grippe:trouveriez- vous normal que les biologistes puissent le faire?
 Oui, je trouve normal que les biologistes puissent le faire
 Non, je ne trouve pas normal que les biologistes puissent le faire
 Sans opinion

  Results, Résultats

  • Votes : 154
  • Commentaire(s) : 2
Votre compte
Bonjour, Anonyme
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
En direct










Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Sondage

Le COFRAC et l’accréditation ,sont-ils
 Une bonne chose pour la biologie ?
 Une mauvaise chose pour la biologie?
 Ni l'un ni l'autre
 Sans opinion

  Results, Résultats


  • Votes : 711
  • Commentaire(s) : 49
Le COFRAC et l’accréditation ,sont-ils

Une bonne chose pour la biologie ?
13%
(98)
Une mauvaise chose pour la biologie?
77%
(554)
Ni l'un ni l'autre
6%
(49)
Sans opinion
1%
(10)

Nombre total de votes: 711


Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 12:51

Harcelé par l'ARS, j'ai fermé mon petit laboratoire (indice national de qualité de 90 et 92% 2 années de suite), avant l'ordonnance de 2010. Depuis j'ai travaillé dans un grand réseau de laboratoires:
tricherie sur les potassiums qui sont rabaissés arbitrairement en dessous de 5.2, aucun biologiste co-responsable n'y prélevait en dehors des biologistes médicaux, recueil des saignées dans de grands béchers en plastique transvasés en vrac dans des bacs jaunes DASRI, car les sachets fermés coûtaient trop chers(aucune sécurité du personnel, acceptation des frottis sans identification préalable par le médecin qui y joignait son ordonnance, d'où erreur possible, aucune réponse de la part des bios aux réclamations patients ou médecins: il est vrai que ce laboratoire avait le monopole dans sa région, des interprétations erronées sur
les conclusions d'analyses sérologiques, refus de donner les comptes-rendus aux représentants de mineurs (parents,le plus souvent) alors que la législation ne l'empeche que pour les MST et
tout ce qui est lié à la contraception),.... je n'insiste pas plus! Ce serait trop long!!!

Le comble est que ce laboratoire multi-site est accrédité par le COFRAC, et, depuis, a ouvert 2 structures nouvelles dans des endroits où se trouvent installés depuis des années des bios indépendants.

A bon entendeur, SALUT!

  Citation
Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 13:45

l'acréditation, c'est la mise en place du GBEA???????????????
si seulement c'était vrai!
c'est infiniment ..............plus lourd et paperassier...
et les calculs mathématiques...me semblent largement superflus..

  Citation
LABOBRAHEM
2  

  Posté : 03-06-2013 16:41

l'accréditation , c'est la fin de la biologie de proximité . Au lieu d'être à l'écoute des patients , nous sommes à l'écoute des statisticiens . le biologiste de proximité n'a pas le don d'ubiquité . Soit il s'occupe de sa patientèle , prélèvements , analyses et interprétation des résultats , tout en respectant le GBEA ; Soit il s'occupe de la validation de ces automates et réactifs , chose sensée être faîte par les fournisseurs.
Mais il n'y a que 24 heures dans une journée , et à moins de gagner à l'euromillions , il ne peut pas embaucher le petit biologiste de proximité . Un point positif : Nous serons bientôt dans le livre des espèces en voie de disparition


  Profil  Citation
Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 16:57

pour le " confrère" plus haut qui prône l'accréditation....


Pour moi, vous n'etes pas un biologiste, car comment être coupé à ce point là de la réalité?:un financier , un politique ....



  Citation
Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 17:18

Citation : Anonyme 

rendre le GBEA opposable etait largement suffisant
... 

CQFD
=> il est opposable par décret depuis 1994
=> il n'est souvent pas appliqué (mais aussi souvent appliqué, et pas que par des laboratoires en démarche d'accréditation ou accrédités)
=> ceux qui l'appliquent n'ont pas peur de l'accréditation, soit ils l'ont, soit ils l'auront rapidement...
=> bien entendu, si on a attendu début 2013 pour suivre ce fameux GBEA (qui reprends quasiment toutes les exigences de la norme ISO 15189), on risque d'avoir un peu de mal...
ps: je milites également pour des laboratoires de proximité, à taille humaine, avec des biologiste dedans qui font leur boulot de santé publique, et je m'oppose également à l'industrialisation/financiarisation de notre profession qui n'a strictement rien à voir avec le sujet du débat actuel. C'est une dérive due aux biologistes eux même et non pas à l'accréditation (qui ne demande pas beaucoup plus que le GBEA j'insiste).
Bonne après midi.

  Citation
Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 17:37

Citation : Anonyme 

pour le " confrère" plus haut qui prône l'accréditation....

Pour moi, vous n'etes pas un biologiste, car comment être coupé à ce point là de la réalité?:un financier , un politique ....


Erreur, un authentique biologiste de terrain qui valide et contrôle ses méthodes depuis le début de son exercice comme on le lui a enseigné à la faculté.
Bien sur, je piques aussi, je prends aussi des renseignements cliniques, je fais aussi de la prestation de conseil en pré et post analytique, vis à vis de mes patients, des médecins correspondants, et des IDE demandeurs, je fais également beaucoup "d'éducation thérapeutique" et mes patients en sont habituellement très satisfaits. Bref je pense pas avoir de leçons à recevoir de la part des personnes qui s'expriment ici en faisant état d'un manque d'implication manifeste dans la phase analytique qui est quand même une grosse partie du boulot. Je rappelles à tous que quand le résultat est faux parce que la méthode est pourrie, ou qu'on ne passe pas de CQI, ou encore pas de CQE, tout le reste ne sert à rien... voire pire.

Je suis bien conscient que les margoulins sont partout, y compris dans les labos accrédités, comme chez les plombienrs ou les fonctionnaires ou dans n'importe quelle couche de la population => arretez SVP de sortir telle ou telle "histoire de chasse" non représentative, il y en aura toujours dans tous les camps.

Je reconnais aussi que l'accréditation n'est pas la panacée, et qu'il y à des contraintes parfois peu utiles, mais ce fait est appréhendé par le cofrac qui sait s'adapter contrairement à ce qui est souven dit (essentiellement par des gens qui ne savent pas de quoi ils parlent).

Mon propos est simplement de rappeler que GBEA <=> 15189, et que la principale différence entre les deux est le contrôle régulier de la mise en oeuvre.

Bonne continuation.

  Citation
Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 17:40

Bonjour
A propose de l'adepte du COFRIC qui écrit (avec quelques fautes d’orthographe pour un adepte de la "qualité"):
"Ceux qui tue notre profession sont essentiellement les biologistes, notamment l'initiateur de ce site qui par ses excès de language, ses argumentaires foireux, et son incapacité manifeste à se mettre enfin aux bonnes pratiques, montre bien que son objectif n'est pas le patient comme il le dit, mais son propre revenu."
Je ne sais pas si M. Lepreux va tuer la profession mais une chose est sûre aujourd'hui: la biologie française, qui était enviée à l'extérieur par la qualité de ses formations, a été bouleversée en 3 ans. Je pense qu'elle ne s'en remettra pas, en tous cas les jeunes (internes) fuient cette voie. Il suffit de voir les résultats de l'internat classant où le choix de biologie est relégué au niveau de la médecine du travail. Certes, il y a quelques moutons noirs dans la profession mais pour arriver à faire main basse sur les vrais revenus de la profession, c'est-à-dire les bénéfices dégagés par les grosses structures, il a suffit comme argument aux initiateurs de cet hold-up de répandre l’adage bien connu :
Si tu veux tuer ton chien, dis qu’il a la rage.

  Citation
Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 17:46

on peut faire de la qualité sans que ça prenne un côté aussi lourd et contraignant ni infantilisant de façon associative et confraternelle.
Aujourd'hui dentistes, prothésistes dentaires, chirurgiens, radiologues et autres, utilisent du matériel tout aussi précis que les biologistes, sans que l'exercice de leur profession devienne un enfer de flicage et de suspicion.
Ce n'est pas pour autant qu'ils sont regardés d'un œil suspicieux au point de les contraindre comme les biologistes, et qu'on mette leur profession dans les mains de groupes financiers sous le prétexte de la qualité.
Faire plus de 10 ans d'études n'est pas une carte joker qui dispense de tout, mais elle est une preuve d'engagement de sérieux,de confiance, même si comme partout il y a des brebis galeuses.

Mais quand on lit un des messages précédents on constate que ce qui se met en place est pire que ce qui était dénoncé.

Enfin n'oublions pas le sondage qui place les biologistes en second derrière les pompiers dans les professions en qui les français ont le plus confiance: ce sondage date des années 2000 certes mais le score ne serait pas si bon si nous étions un ramassis de fumistes comme on veut nous le sous entendre

  Citation
Anonyme
677  

  Posté : 03-06-2013 21:14

pour "l'authentique biologiste"

Pour tenir de tel propos, vous n'êtes pas biologiste ou alors 1000 dossiers , 2000 dossiers ?, actionnaire ou employé du COFRAC, vendeur de logiciels ou d'aides à la qualité ?
Tous les laboratoires passent des CONTROLES Le coût , et les autres aspects du GBEA, ne sont pas comparables à ceux de l'accréditation!

Jean

  Citation
Anonyme
677  

  Posté : 05-06-2013 09:09

CQFD
Que "d'argent" dans cette réforme!!!!
-des groupements aux groupements de groupements, des prestations
"qualité" qui sont vendues à des prix prohibitifs, et des interrogations que je vois sur des forums: le CNOP est-il en train de "fabriquer" des biologistes, car ils disparaissent? La date de dépôt du dossier au 31 mai a-t-elle été repoussée pour les laboratoires hospitaliers(information fournisseurs) ?, des problèmes de transport..pour transmettre...les prélèvements aux groupements..on voit bien que tout ceci n'a pas pour finalité l'amélioration de la qualité ou le bien du patient!

  Citation
Anonyme
677  

  Posté : 05-06-2013 13:39

plus de 3 ans après son initiation,cette réforme crèe encore des réactions violentes ou passionelles pour ou contre d'ailleurs,ce qui signifie qu'il y a un vrai problème d'acceptation et de compréhension de cette accrèditation dans sa forme actuelle...
On pourrait parler des bourdes du cofrac dans la correction des dossiers et dans les retards plus qu'excessifs occasionnés(je pourrais témoigner personnellement de ces faits et je ne suis pas le seul), ce qui laisse à penser que les exigences du cofrac à notre égard sont bien supérieures à leur auto exigence.
PS: je trouve très sain que toutes les opinions s'expriment sur ce forum, par contre lorsque l'on insulte ou diffame personnellement un biologiste( en l'occurence Mr Lepreux)la correction et le courage voudraient que l'on signe ses écrits...

  Citation
toul0968
1  

  Posté : 08-06-2013 01:10

Nous devons calculer l'incertitude sur nos examens.
L'incertitude sur le pré-analytique est de loin la plus importante. Elle a foreshorten augmentée avec la réforme du fait des délais de transport des centres de prélèvements vers le plateau technique.
L'incertitude analytique a certes diminuée mais de manière non significative pour les médecins.
L'incertitude post-analytique a quant a elle peu évoluée.
Donc, c'est mathématique cette réforme au augmentée l'incertitude sur les analyses.

Avez-vous interrogé les médecins suite aux efforts de Qualité (soit disant) des laboratoires ? : au mieux ils ne voient aucune différence dans les résultats, au pire ils vont vous dire que maintenant les potassium, les INR... sont plus faux qu'avant et pour les petites villes qu'il n'est plus possible de demander des analyses en urgence.

Cette réforme est donc délétère et ne sert que les financiers copains de Sarkollande, l'avant dernier président ayant recemment fait une conférence gracieusement rémunérée par la banque Golmann-Sachs....

Félicitation à Mr Lepreux, biologiste courageux alors que tant de biologistes sont des moutons.

  Profil  Citation
labmchanut
5  

  Posté : 08-06-2013 09:28

Citation : Anonyme 

Citation : Anonyme 

rendre le GBEA opposable etait largement suffisant
... 

CQFD
=> il est opposable par décret depuis 1994
=> il n'est souvent pas appliqué (mais aussi souvent appliqué, et pas que par des laboratoires en démarche d'accréditation ou accrédités)
=> ceux qui l'appliquent n'ont pas peur de l'accréditation, soit ils l'ont, soit ils l'auront rapidement...
=> bien entendu, si on a attendu début 2013 pour suivre ce fameux GBEA (qui reprends quasiment toutes les exigences de la norme ISO 15189), on risque d'avoir un peu de mal...
ps: je milites également pour des laboratoires de proximité, à taille humaine, avec des biologiste dedans qui font leur boulot de santé publique, et je m'oppose également à l'industrialisation/financiarisation de notre profession qui n'a strictement rien à voir avec le sujet du débat actuel. C'est une dérive due aux biologistes eux même et non pas à l'accréditation (qui ne demande pas beaucoup plus que le GBEA j'insiste).
Bonne après midi. 

  Profil  Citation
labmchanut
5  

  Posté : 08-06-2013 09:45

Faire croire que le GBEA obligeait à des évaluations de fournisseurs (qui ne servent à rien, que le GBEA obligeait à des carthographies d'enceinte (qui ne servent à rien), que le GBEA obligeait à des validations industrielles de méthode (qui ne servent à rien), que le GBEA obligeait à "des enregistrements du processus d'enquête" (qui ne servent à rien)relève tout de même d'une mauvaise foi manifeste voir d'une ignorance coupable. Et faire croire que sans l'accréditation Cofrac , point de qualité est carrément grotesque.


  Profil  Citation
Anonyme
677  

  Posté : 11-06-2013 12:19

Une loi lamentable déroulant le tapis rouge aux financiers, aux laboratoires boite à lettre incapables d'assurer les urgences, aux plateaux techniques démesurés parfois distants de plus de 100km des laboratoires associés et des biologistes du COFRAC auditant leurs confrères tout en étant pas remplacés dans leur propres laboratoires et des biologistes largement majoritaires cumulant jusqu'à plus de 20 laboratoires etc... Elle est belle la biologie de demain !

  Citation
Aller à la page : [ 1 | 2 | 3 | 4 ]
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Temps : 0.1561 seconde(s)